Le brame du cerf : un spectacle naturel à observer dans les plus grandes forêts de France

Majestueux, discret, puissant et imposant, le cerf est un animal emblématique de la forêt. Il est même surnommé « Roi de la forêt » grâce à sa prestance et son élégance naturelle. Vous êtes aventurier dans l’âme, passionné de découverte ou juste amoureux de la nature ? Vibrez aux sons du brame de cerf. Il s’agit d’une expérience intense et unique à vivre au cœur des plus grandes réserves forestières de l’Hexagone. Vous observerez de plus près l’étape le plus fascinant de la saison de l’amour chez cette espèce. Qu’est-ce que le brame de cerf ? Où et quand l’observer ? Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur ce phénomène naturel !

Le brame du Cerf, c’est quoi ?

Le brame, c’est le cri que poussent les cerfs durant la saison des amours. Cela leur permet d’attirer l’attention des femelles (les biches) en vue de pouvoir les féconder. Il s’agit également d’un cri visant à intimider les autres mâles présents dans les parages, un peu comme une démonstration de force. Ces braillements dominant la forêt annoncent le commencement de la période de rut.

Le bramement se présente sous différentes formes, allant du bruit le plus faible au plus rauque et puissant. On peut aussi entendre des rots. Chaque forme de brame est associée à une étape de la reproduction :

Le brame de provocation

Il s’agit d’une étape où les mâles se défient par la voix. Au cours de cette étape, le plus faible peut déjà abandonner. D’une manière générale, cette étape d’intimidation suffit pour remporter la victoire. Si vous êtes accompagné d’un expert, celui-ci peut vous montrer la différence entre les sons d’un cerf plus puissant au plus saccadé.

La marche parallèle

Durant cette étape, les deux cerfs entrent dans une sorte de compétition. Ils se jaugent par plusieurs critères, notamment la corpulence, la silhouette, le bois, l’odeur, la puissance vocale, et autres. Le plus faible peut aussi renoncer à ce moment.

La lutte

Si aucun des cerfs n’a abandonné durant les étapes précédentes, ils entrent alors dans une lutte entrecoupée de marche parallèle et de rugissements. Durant cette étape, on peut entendre des bruits assourdissants de bois qui se cognent dus au combat.

Il peut également y avoir une lutte lorsque des mâles étrangers tentent de s’approcher des femelles. Les luttes physiques entraînent parfois des blessures graves.

La victoire

Après une lutte acharnée, un des cerfs en ressort vainqueur. Pour proclamer sa victoire au reste de la troupe, il brame. Le cerf pousse également un bramement impressionnant après avoir fécondé sa femelle.

Durant la saison des amours, les cerfs sortent de leur réserve, c’est pour cela qu’il est plus facile de les observer. Le cerf brame généralement pendant l’aube et le crépuscule, ce qui rend le moment encore plus inoubliable et spectaculaire. Mais pendant quelle période de l’année ? Eh bien, l’écoute du brame de cerf se fait entre mi-septembre et mi-octobre, c’est-à-dire, durant l’automne.

Assister au brame de cerf dans les plus grandes forêts de la France

L’Hexagone ne manque pas de forêts où l’on peut entendre le brame de cerf. En effet, vous pourrez vivre cette expérience unique en son genre dans les 4 coins de la France, et ce, accompagné d’agents spécialisés, de bûcherons locaux ou aussi de simples passionnés de la nature.

Vous pouvez retrouver plus d’infos sur le brame en France sur le site : https://brame-du-cerf.com/

La forêt de Fontainebleau

Il s’agit d’un immense massif forestier composé d’une faune et d’une flore variées. La forêt de Fontainebleau fait partie des endroits incontournables pour observer l’un des événements majeurs de la vie sauvage : le brame du cerf. Vous découvrirez comment cet animal fabuleux attire une horde de femelles à le rejoindre pour s’accoupler. Vous vous enfoncerez dans une forêt peuplée de diverses créatures, pour le plus grand plaisir des yeux. Votre guide vous emmènera sur les meilleurs points d’observation. L’occasion de découvrir des trésors précieusement gardés en forêt et de prolonger la douceur de l’été !

La forêt de Compiègne

Chaque automne, le Cerf offre un spectacle impressionnant dans la forêt de Compiègne, en Oise. Vous pourrez y observer le brame du cerf à l’aube ou à la tombée de la nuit. Vous effectuerez une promenade extraordinaire au cœur d’une nature luxuriante et préservée. Dans ce territoire, l’Office National des Forêts ou ONF organise des promenades nocturnes aux limites de Saint-Jean aux Bois, un charmant village au décor médiéval. Vous serez bien évidemment accompagné par un éclaireur expérimenté qui vous dévoilera tous les secrets pour observer le brame de Cerf dans les meilleures conditions.

La Sologne, terre de chasse et de brame

Plongez au cœur d’une nature sauvage et exceptionnelle en explorant la Sologne. Vous serez particulièrement impressionné par ces épaisses forêts couvrant les trois quarts du territoire. Les avides de beaux paysages seront fascinés par ce mystérieux écrin de verdure naturelle et préservée. La douce brise et le bruit des oiseaux bercent les environs. La forêt de la Sologne abrite différents groupes de cerfs, une espèce majestueuse et impétueuse. Au cours d’une promenade dans les bois, vous pourrez entendre résonner le brame des cerfs entre les arbres. Pour observer ce jeu de séduction exceptionnel, vous pourrez vous rendre dans l’un des observatoires du fameux Château de Chambord. Un souvenir de plus pour rendre ce moment mémorable !

Quelques conseils pratiques

Il existe des règles générales qu’il faudra connaître avant de s’aventurer en forêt. Tout d’abord, il faut être le plus discret possible pour ne pas perturber l’équilibre de la nature. Portez des vêtements sombres et évitez de mettre du parfum. Les lampes de poche sont également interdites, même s’il s’agit d’une promenade nocturne. Bien évidemment, il faudra faire le minimum de bruits. D’ailleurs, il est même conseillé de ne pas parler ni de chuchoter. Toutes ces conditions réunies augmentent les chances d’observer le brame de cerf. N’oubliez pas de mettre des chaussures de marche confortables, puisqu’il se peut que vous soyez amenés à marcher pendant quelques heures. Mettez-vous également au chaud, puisque la température en forêt est assez basse.

Laisser un commentaire