sémaphore français

Les sémaphores ou comment découvrir le littoral autrement ?

La plupart des sémaphores appartiennent à la Marine Nationale. Ils sont en charge de la surveillance maritime, aérienne et terrestre des côtes françaises pour les sémaphores actifs, les autres inactifs, servent parfois de musée avec la possibilité de les visiter.

Un peu d’histoire sur les sémaphores

Au Moyen-age, c’était juste des tours de guets afin de prévenir d’un débarquement ennemi. Les guetteurs avaient pour seuls moyens de prévention des signaux d’alerte, des fumées, des drapeaux et des coups de canons.

Au XIXème siècle, sous Napoléon Bonaparte, Vauban organisa l’implantation de vigies sémaphoriques pour permettre une meilleure réception et transmission des ordres entre la terre et la mer.

Les sémaphores un moyen de communication

Le mot sémaphore vient du grec «sema» qui signifie «signe» et «phoros», «qui porte». Le sémaphore est un moyen de communication historique basé sur le télégraphe Chappe. Il est placé au sommet des tours et permet de communiquer plus facilement entre terre et mer. Le sémaphore est devenu cette tour immense érigée par la Marine Nationale sous Napoléon 1er  dans le but de surveiller le littoral.

sémaphores

Mais ce n’est pas tout, car même depuis l’antiquité les sémaphores été utilisé pour communiquer à l’aide de lumière en mettant un feu au sommet ou avec des fumées de couleur pour annoncer les nouvelles venues du front de la mer. Concernant les couleurs elles permettaient d’annoncer une attaque imminente ou tout simplement l’arrivée de navire marchand ou des troupes maritimes qui revenaient après un long séjour en mer.

Un réseau de sémaphore très développés

Sous la responsabilité de la Marine Nationale, les sémaphores sont armés et les personnels sont des militaires appelés : les guetteurs sémaphoriques. Ils accomplissent des missions de sauvetage en mer, régulent le trafic maritime au bord des côtes. Si vous voulez en savoir plus sur les guetteurs sémaphoriques voir vous renseignez sur ce métier vous pouvez vous rendre sur la page : Etre marin

Le littoral français compte 59 sémaphores :

  • 14 le long de la Manche et la Mer du Nord, de la frontière belge à la baie du Mont St Michel.
  • 26 en Atlantique, de la baie de St Malo à la frontière espagnole.
  • 19 en Méditerranée, répartis de la frontière espagnole à la frontière italienne, ainsi qu’en Corse.

carte sémaphore france

La visite des sémaphores

Durant l’été, les sémaphores ouvrent gratuitement leurs portes aux touristes. C’est l’occasion de découvrir le littoral en prenant de la hauteur, de voir des paysages à couper le souffle, des falaises impressionnantes, une faune et une flore très diversifiées. Certains sémaphores ouvrent aussi leur porte lors des journées du patrimoine.

sémaphore france

Ces journées portes ouvertes permettent aux guetteurs sémaphoriques de présenter leur métier et leurs missions de service publics aux visiteurs :

  • Sauvetage et secours en mer
  • Régulation de l’activité de pêche
  • Observation des mesures météorologiques
  • Surveillance des côtes
  • Lutte contre la pollution marine

Les plus beaux sémaphores pour passer un week-end dans un lieu insolite

Les plus beaux sémaphores se trouvent dans le département du Finistère : signifiant «la fin de la terre». Il s’agit du lieu où la terre s’arrête pour rejoindre l’océan. Certains sont ouverts à la possibilité de passer une nuit insolite

sémaphore

Sémaphore Lervily

  • Le sémaphore de Lervily, situé à Esquibien, à Audierne (Finistère) est un des plus beaux sémaphores sur le littoral. Récemment transformé en chalet, prenez de la hauteur pour découvrir le littoral dans un cadre idyllique. Vous pouvez ainsi voir les vagues s’écraser sur les rochers en contrebas, vous détendre dans un jardin clos et soigné, profiter de balades sur le sable blanc des plages avec un  aménagement confortable idéal pour des vacances familiales.

Sémaphore Jardeheu

  • A la pointe du Cap Lévy à Auderville, sur la commune de Digulleville, le sémaphore de Jardeheu construit vers les années 1860 est devenu un gîte d’étape après avoir été désarmé par la Marine en 1984. Vous pourrez  profiter de deux gîtes ainsi que d’une salle de réunion pour vous détendre dans un environnement original à la frontière entre terre et mer.

Sémaphore d’Etel

  • Face à l’océan dans les Dunes Sauvages de Gâvres près de Quiberon, le sémaphore d’Etel vous propose deux logements très douillets et aménagés avec style. Vous pourrez vous reposer en famille dans un milieu naturel magnifique avec ses plages de sables blancs à perte de vue et une terrasse avec une vue à 180° sur les vagues et l’océan. Sports nautiques et randonnées à vélo vous seront proposées durant votre séjour.

Sémaphore de Flamanville

  • Face à la mer et les îles de Guernesey, le gîte d’étape le Sémaphore à Flamanville, vous propose 5 chambres superbement aménagées avec une vue superbe sur la mer et les vagues dans un cadre naturel et bucolique.

Vous pouvez aussi visiter des sémaphores toujours en activité et ainsi découvrir la vie des gardiens de sémaphores :

Sémaphore de la Pointe Saint Gildas

  • Situé sur l’estuaire de la Gironde, dans le pays de Retz, sur la commune de Le Verdon-sur-Mer, vous pourrez visiter le sémaphore de la Pointe Saint-Gildas. C’est un point de vue stratégique sur l’océan et un ancien poste de guet devenu sémaphore en 1862 puis phare en 1954. Toujours en activité, revivez l’évolution de la vie des gardiens de phares depuis sa création à nos jours et découvrez comment on utilisait les différents moyens de communication. Replongez-vous dans l’histoire des grands naufrages de l’estuaire.

Sans oublier le sémaphore de mon enfance sur les bords de la Méditerranée :

Sémaphore Cap Couronne

  • Sur la côte Méditerranéenne, voici le sémaphore du Cap Couronne. Il fut construit entre 1887 et 1892 sous Napoléon III. C’est l’amiral Decres, ministre de la Marine, qui choisit un système de communication à signaux visuels afin de lutter contre les envahisseurs. Ce sémaphore surplombe la plage de La Couronne sur la Côte Bleue dans les Bouches-du-Rhône. Largement modifiée durant le XXème siècle, c’est maintenant une grande tour blanche de 25 mètres de haut entourée de pins, qui offre grâce à sa passerelle vitrée une vision à 360° et permet à la Marine Nationale de surveiller les eaux territoriales et la zone portuaire de Marseille jusqu’à Fos-sur-Mer.

Tous ces lieux historiques sont situés sur les côtes françaises. Dépaysement garanti à quelques heures de chez vous.

 

 

Laisser un commentaire